Voici bientôt deux mois que nous sommes confrontés à une situation inédite.

Les restrictions de liberté induites par la situation sanitaire sans précédent que nous connaissons nous privent de toute relation sociale « normale ».

Elle a pour effet de nous éloigner de nos lieux d’entraînements, gymnases, salles diverses, dojos et même espaces naturels et terrains de sport. Elle contraint la plupart d’entre-nous à une pratique individuelle et dans des conditions parfois, souvent, compliquées pour qui n’a pas l’opportunité de bénéficier d’un espace plus ou moins adapté à domicile. Nous le constatons chaque jour grâces à nos échanges, aux vidéos partagées sur les réseaux sociaux que les idées et la volonté de manquent pas. Comme on le dit souvent « On ne lâche rien ! »

Chacun s’organise, communique, échange, partage pour rester en lien avec ses amis, ses camarades d’entraînement et d’autres, via internet, qui tissent une toile nouvelle et salutaire en ces temps de confinement forcé. L’espoir d’un retour progressif à une pratique encadrée par des nécessités de sécurité sanitaire est envisagé et souhaitable.

Du 11 mai 15 juin, une pratique en petits groupes de 10 personnes au maximum, en extérieur, sera possible dès lors que nous respecterons les restrictions imposées.

A partir du 15 juin et jusqu’au mois d’août, partout où cela sera possible, une reprise en intérieur est envisagée pour des groupe de maximum 30 personnes, ce qui, pour nombre de nos clubs, est un effectif déjà très important.

Dès la rentrée septembre, et en fonction de la situation à ce moment-là, certaines restrictions seront peut-être levées mais à ce stade il serait bien audacieux de tracer des perspectives claires et définitives. Bien sûr tout cela reste soumis aux impératifs de l’actualité de l’épidémie et de ses développements, du bon vouloir des décideurs locaux en matière d’accès aux installation sportives fermée ou de plein air, des mesures et garanties que nous devront prendre pour rassurer les autorités, les responsables, les parents les licenciés.

Pour ma part, j’ai décidé de miser sur un retour progressif et raisonnable en proposant diverses actions à celles et ceux qui seront intéressés :

A – Stages clubs ou personnels (sur invitations et inscriptions préalable)

Public visé :

En priorité ADULTES et, le cas échéant, adolescent ou enfants dont les clubs pourront garantir la fiabilité en termes d’encadrement et de respect des mesures sanitaires d’accueil.
Niveau Adultes : Ceintures noires et enseignants en priorité. Le cas échéant et selon possibilités, des ceintures de couleur

  1. A partir du 11 mai, dans un rayon de 100kms, et si les conditions météo sont favorables, proposer des « micro stages », De 10 personnes, en extérieur et si les conditions météo le permettent, s’adressant notamment aux cadres et ceintures noires, sur la base d’un volontariat interne aux clubs situés dans un rayon de 100 kms de mon domicile.

2. A partir du 15 juin : A ce jour, à partir de cette date, le rayon de déplacement est encore inconnu.

  • Des stages en salle (dojos…), offrant les garanties de sécurité sanitaire pour un public de 30 personnes au maximum.
    Des stages en extérieur pouvant regrouper un maximum de 30 personnes.

Dans les deux cas énumérés ci-dessus, nous devrons axer notre réflexion et notre travail sur une pratique « sans contact », donc excluant le travail à deux avec contact, les assauts conventionnels ou libres, les bunkaï et kata                kumité.

Les thèmes seront donc orientés vers vers une pratique individuelle dans un dynamique de groupe respectant les règles de distance, soit 4m2 au minimum par personne :

  • La condition physique générale et surtout spécifique.
  • Le renforcement des fondamentaux techniques
  • Les kihon et toutes leurs déclinaisons (sur place, en ligne ou multidirectionnels)
  • Les katas et toutes variantes d’exécution (oyo)

B – VIDEOS :

J’envisage dès le 11 mai de proposer une série de vidéo techniques et pédagogiques concernant le karaté do et jutsu, à l’usage des enseignants et ceintures noires.

Chaque vidéo sera d’une durée de 15 mn environ. Elles se présenteront de la manière suivante (donné pour exemple) :

1ère partie (3 ou 4mn) 2ème partie (8 à 10mn) 3ème partie (2 à 4mn)
Présentation du thème et

Exercices préparatoires spécifiques

Mise en œuvre individuelle des techniques, séquences et enchaînements proposés sous plusieurs angles Applications avec un partenaire (forme élémentaire et variations)

Dans un premier temps, je proposerai une série de 5 vidéos (1 par semaine).

D’autres vidéos sur le thème du karaté défense seront proposées selon le même protocole.

Les personnes intéressées pourront me contacter par mail.

Nota : Vous trouverez dans les rubriques karaté do et karaté défense, deux nouvelles vidéos que j’ai partagé sur facebook ces dernières semaines. Elles ne correspondent pas à mon offre car elles sont beaucoup plus courtes et ne présentent qu’un travail à deux à but d’échange et de partage ludique.

Christian PANATTONI- 7ème Dan -DESJEPS – Concepteur KDS


Consultez régulièrement la rubrique « Le calendrier » pour suivre les éventuelles modifications.

Une annonce sera faite avant chaque stage, dans la rubrique « Actualité » pour vous donner tous les détails nécessaires.