Christian PANATTONI, 7ème dan FFKDA, DESJEPS, concepteur du KDS

Nous voici arrivés au mois de juillet. Ce mot résonne comme une promesse de vacances. Il évoque aussi pour nombre d’entre nous la fin de la saison.
Il en va ainsi des saisons, climatiques, calendaires et sportives…. Ou martiales…. Ou ce que vous voudrez.
Pour ce qui me concerne, je bouclerai la mienne (je parle de ma saison…), les 7 et 8 juillet avec le stage de Libourne, puis, début août chez notre ami Bruno à St Cyprien.
Une saison c’est 10 mois bien remplis, voir un peu plus selon le cas.
Pour ma part, j’aurai eu la chance de pouvoir animer 116 stages de karaté do, défense et divers (kobudo, pédagogie, self féminine…), sur cette période qui va de septembre à août.
116 occasions de retrouver, rencontrer, échanger, partager ma passion avec mes amis et connaissances. De découvrir de nouveaux clubs, de nouveaux adeptes, de nouvelles motivations. De renforcer des liens déjà bien affermis.
Quelques chiffres pour illustrer mon propos :
Les stages se sont déroulés dans plus de 50 clubs organisateurs auxquels s’ajoutent d’autres clubs et participants, soit plus de 100 clubs et 2500 stagiaires répartis sur l’ensemble du territoire ainsi qu’au Luxembourg qui m’accueille depuis 6 ans
Deux séminaires KDS qui ont regroupé 80 stagiaires et permis de certifier de nouveaux représentants de notre concept (voire statistiques complètes sur le site karaté défense system.fr), portant ainsi le nombre de cadres du KDS à 176 personnes depuis le premier séminaire, dont les deux tiers sont encore en activité.
Cette année aura eu aussi un aspect particulier avec l’accessions au grade de ceinture noire karaté défense FFK par 7 de nos amis et adeptes du KDS en Aquitaine : Quatre 1er dan, deux 2ème dan et un 3ème dan. D’autres encore ont franchi cette étape dans les clubs amis du Sud (Oxygène66), et dans les Hauts de France (CSLG Amiens)….
Cette initiative, qui ouvre l’accès aux formations fédérales, sera certainement un moteur pour celles et ceux qui souhaiteront se lancer dans l’enseignement de cette pratique.
Mais une saison c’est aussi bien plus que cela. Ce sont les soirées d’après stage, les apéros, les repas, les fêtes de club. Bref tout une vie sociale et conviviale qui donne aussi sa qualité, son épaisseur à cette voie de bourlingueur du Karaté que j’ai choisi de suivre.
Parallèlement à ça, il y a aussi mon engagement associatif avec la ligue régionale nouvelle aquitaine en tant que responsable de formation. La zone interdépartemental Aquitaine au sein de laquelle j’exerce la fonction de commissaire sportif et technique. Enfin, le comité départemental de la Dordogne, cher à mon coeur, pour lequel j’apporte toujours ma contribution à son développement, notamment lors des stages départementaux et avec le TROPHEE24.
Tous ses engagements ne se font pas seuls. J’ai la chance de partager ma passion avec la personne qui m’est la plus chère et avec des amis et camarades d’action qui constituent les piliers de nos clubs et des instances territoriales que j’ai citées, élus et techniciens.
Je retrouverai donc avec plaisir certains d’entre vous à Libourne, à St Cyprien, puis au stage de rentrée du 1er et 2 septembre au Buisson, en Dordogne, qui donnera le coup de départ de la saison 2018/2019, la quarante-cinquième en ce qui me concerne.

Merci donc pour votre confiance, votre fidélité, votre amitié.

Je vous souhaite un bel été, quelles que soient vos occupations et priorités et vous donne rendez-vous à très bientôt pour un nouveau périple….
Sayonara !

TELECHARGER LA FICHE D’INSCRIPTION : STAGE RENTREE INSCRIPTION  2018

Dimanche 24 /09. Un grand merci et bravo aux 18 participant(e)s qui ont osé se frotter au programme que j’avais concocté pour la journée. Beaucoup d’engagement et pour certains presque à la limite…
« Sortir de sa zone de confort », comme on dit. C’était le leitmotiv du parcours et chacun est allé, avec ses capacités, chercher ce qu’il pouvait donner dans un esprit d’équipe et sans idée de performance ou de comparaison.
Chaque paire, le « meneur » et le « mené », a appliqué les consignes, alternant opposition et entraide sur les deux 1/2 parcours d’obstacles, conditionnement physique, technique et mental.
2 heures de dur labeur mais aussi de pur bonheur sous un soleil éclatant.
Après une pause déjeuner bienvenue, l’après midi a été consacrée aux ateliers techniques mais surtout aux mises en situations interactives : Agression sur un parking, à l’entrée d’un immeuble ou dans une salle de bar. Chaque groupe a pu gérer les thèmes proposés tout en favorisant la réflexion et l’analyse des cas étudiés.
C’est donc fatigués…. très fatigués, mais heureux…. très heureux, que nous nous sommes quittés vers 17H. A refaire à l’unanimité, mais un peu plus tard…. enfin, beaucoup plus tard… Donc, on verra ça au printemps.
Un grand merci aux amis de l’ASL Libourne, notamment notre Lolo, pour leur accueil et le coup de main donné à l’organisation. A Fred. pour son aide logistique et les reportage photos et filmés.
Mention spéciale à notre amie Zohra, dont je tairais l’âge, qui a participé à la totalité du stage sans rien lâcher. De l’avis des participants,  refaire !

Consultez régulièrement la rubrique « Le calendrier » pour suivre les éventuelles modifications.

Une annonce sera faite avant chaque stage, dans la rubrique « Actualité » pour vous donner tous les détails nécessaires.