Christian PANATTONI, 7ème dan FFKDA, DESJEPS, concepteur du KDS

Chers amis et visiteurs,

Bon, nous y voilà. Dans quelques jours la rentrée pour toutes et tous. Réunions, animations, communication…tout est prêt pour les milliers de responsables et professeurs des clubs pour accueillir les adhérents, anciens et nouveaux.
Le menu peut paraître alléchant, qui va du Karaté do au Body Karaté, en passant par le Karaté Défense, le Karaté Jutsu, le Karaté Contact et toutes les formes de pratiques adaptées aux différents publics qui franchissent les portes de nos dojos et gymnases.
Mais attention à ne pas promettre ce qu’on ne pourra pas vendre !
Derrière l’effet d’annonce il doit y avoir une réalité. L’offre doit respecter le service !
Au-delà de la politique de communication visant à ratisser large et récupérer le maximum de licenciés, soyons sûrs que nous sommes en mesure de leur offrir ce qu’ils sont venus chercher dans nos cours.

Le Karaté do n’est pas le Karaté sportif.
Le Karaté sportif, et le cas échéant de compétition, est une dimension à part entière du Karaté avec ses spécificités.
Le Karaté défense n’est pas le Karaté Jutsu et encore moins une discipline associée à vocation de défense personnelle.
Le Karaté contact n’est pas le Full Contact et encore moins une technique de combat mixte.
Le Body Karaté n’est pas du « Fitness » ou de la boxe en musique.

Les enfants ne sont pas des adultes en miniature et chaque public spécifique présente des motivations, capacités et aptitudes différentes pour lesquels un réel projet technique, éducatif et pédagogique doit être mis en œuvre.
Au moment de ré-ouvrir les portes de vos salles, posez vous les bonnes questions et donnez à vos élèves les moyens de bien identifier ce qu’ils pratiquent ou pratiqueront.

Si le KARATE, comme l’affirme nombre de supports de communication, est :
-                     Un ART MARTIAL
-                     Une méthode de SELF DEFENSE
-                     Un SPORT (de compétition éventuellement)
-                     Une discipline EDUCATIVE
-                     Une gymnastique de SANTE

le tout constituant un ART DE VIVRE, encadré par des valeurs universelles et communes…Alors donnez-vous les moyens de tenir vos promesses et surtout, amisKARATEKAS, soutenez vos pratiques, quelles qu’elles soient en leur donnant la qualité et la lisibilité nécessaires pour que le KARATE, sous toutes ses formes, reste leKARATE !

Excellente rentrée et au plaisir de vous retrouver tout au long de la saison 2016/2017.

Christian PANATTONI

60 stagiaires issus de 26 clubs de la Nouvelle Aquitaine, du Languedoc Roussillon et de Rhône Alpes ont été réunis tout au long du weekend.
9 instructeurs en perfectionnement. 6 instructeurs, 7 moniteurs et 20 animateur certifiés.
3 modules techniques : Défenses et percussions – Saisies, clés et défense au sol – Armes diverses (bâton, tonfa, couteau).
3 interventions spécifiques : Etude du programme d’examen de karaté défense KDT (FFKDA) et mises en situations avec Bruno Occhipenti.
Préparation mentale et optimisation de la performance avec David Teste.
Analyse statistique de la délinquance et de la violence en France, par ma pomme….
Mises en situations interactives et parcours engagement.
Un public éclectique (karaté défense, karaté do, karaté contact, krav maga). Une motivation et un engagement à toute épreuve. De la douleur et de la fatigue, mais aussi du réconfort dans les moments de convivialité. Bref, un cocktail à toute épreuve !
Merci au club support de Ste Eulalie et toute l’équipe, techniciens et élus, engagée à nos côté pour que tout soit bien huilé tant au niveau de l’accueil, des repas et de l’organisation.
Merci à tous les stagiaires venus du Sud, du Sud Est, du grand Sud Ouest pour votre dynamisme et votre fidélité.
Et surtout, un grand merci à mes assistants, Bruno Occhipenti et Evelyne Gominet, et les amis instructeurs qui m’apportent leur soutien et sans qui il me serait bien difficile d’animer et encadrer un événement de cette portée.
Depuis 2011, les 9 séminaires organisés (7 dans le sud et 2 en Ile de France /Zone nord), on regroupé plus de 400 stagiaires. Près de 200 ont été certifiés (animation, perfectionnement, expertise).
Plus de 70 clubs participent et accueillent régulièrement nos séminaires et stages à travers toute la France et le Luxembourg.
Bref, le KDS se porte bien. Ses pratiquants et cadres en redemandent…Pas de souci, on fera tout ce qu’il faut pour que ça continue, avec vous, grâce à vous et toutes celles et ceux qui nous rejoindront.

Consultez régulièrement la rubrique « Le calendrier » pour suivre les éventuelles modifications.

Une annonce sera faite avant chaque stage, dans la rubrique « Actualité » pour vous donner tous les détails nécessaires.